acérure


acérure

⇒ACÉRURE, subst. fém.
TECHNOL., vx. ,,Morceau d'acier préparé pour être soudé à une pièce qu'on veut acérer.`` (LITTRÉ).
Rem. Attesté également ds Ac. Compl. 1842 et BESCH. 1845.
Prononc. — Seule transcription ds LITTRÉ : a-se-ru-r'.
Étymol. ET HIST. — 1. 1366 acherure « action d'acérer, de garnir le fer d'acier » (Comput. ms. fabricae S. Petri Insul. [fabrique de St Pierre de Lille] ds DU CANGE s.v. acherure :item pro iij. acherures martellorum lathomorum XV. sol.), attest. isolée; 2. 1751 serr. et taillanderie (Encyclop. t. 1).
Dér. de acérer 1; suff. -ure.
BBG. — CHESN. 1857.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • acérure — (a sé ru r ) s. f. Morceau d acier préparé pour être soudé à une pièce qu on veut acérer …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • acérer — [ asere ] v. tr. <conjug. : 6> • acherer « garnir d acier » 1348; de acer → acéré ♦ Rare Aiguiser. ● acérer verbe transitif Rendre tranchant. ● acérer (difficultés) verbe transitif Conjugaison Attention à l accent, tantôt grave, tantôt aigu …   Encyclopédie Universelle

  • acérain — ⇒ACÉRAIN, AINE; ACÉRIN, INE, adj. MÉTALL. Qui tient de la nature de l acier. Rem. Selon Ac. 1798 Suppl. 1835 ,,Il ne se dit que du fer, comme tenant de la nature de l acier; un fer acérain. Il s agit du fer p. ex. des épées, renforcé par le… …   Encyclopédie Universelle

  • acérin — ⇒ACÉRAIN, AINE; ACÉRIN, INE, adj. MÉTALL. Qui tient de la nature de l acier. Rem. Selon Ac. 1798 Suppl. 1835 ,,Il ne se dit que du fer, comme tenant de la nature de l acier; un fer acérain. Il s agit du fer p. ex. des épées, renforcé par le… …   Encyclopédie Universelle